versailles
- 1078 v. -

Les résidences étudiantes : un investissement immobilier d’avenir

Le nombre des étudiants augmente chaque année. Mais la majorité ne trouvera pas une place au campus alors que les habitations universitaires telles qu’estudis, sont peu nombreuses. C’est cette constatation qui a propulsé l’investissement immobilier estudiantin en hauteur.

Un tour d’horizon du marché immobilier estudiantin

Les grandes villes universitaires de la France sont atteintes par cet engorgement des campus universitaires qui ne peuvent de ce fait, plus satisfaire la demande de logement des étudiants. L’Etat a certes, essayé de désengorger ces campus universitaires, en lançant des programmes de résidences universitaires. C’est dans ce contexte que les promoteurs immobiliers sont incités à d’engager dans les résidences étudiantes. Et ce, à l’image d’estudis qui propose des habitations sur-mesure meublées, des loyers correspondant au cours du marché et au pouvoir d’achat des étudiants, …

Un engagement avec la loi Censi-Bouvard dans l’immobilier estudiantin

Choisir d’investir dans l’immobilier estudiantin en choisissant le dispositif Censi-Bouvard en statut Loueur en meublé non professionnel, présente de nombreux privilèges. Pour pouvoir accéder à ce statut, il faut absolument que le propriétaire non inscrit au registre du commerce, ait acquis une habitation neuve qu’il mettra en location estudiantine pour une durée d’au moins 9 ans. Ce statut et ce dispositif permettent au bailleur de récupérer la taxe sur la valeur ajoutée appliquée sur le coût de son engagement ainsi que de retrancher de nombreuses charges déclarées. Et ce, en plus d’une défiscalisation d’environ 11 % pour un engagement dont la valeur d’acquisition est toutefois, plafonnée à 300 000 euros. Il faut cependant, retenir le fait que les loyers perçus n’excèdent pas les 23 000 euros annuellement. Ces derniers ne doivent pas non plus, dépasser la moitié des revenus globaux du bailleur. Il faut également que le propriétaire propose un service gratuit comme le nettoyage fréquent des locaux, … à son locataire.

Quelques conseils pour l’investisseur

L’habitation proposée, doit être sécurisée, être conforme aux normes thermiques et d’insonorisation en vigueur, se situer à proximité des centres de loisirs et des transports publics. Le loyer demandé ainsi que la surface proposée devront correspondre aux besoins et au pouvoir d’achat des étudiants.